Ci-gît

Ci technolo-gît l’humanité.

Advertisements

Souvenir sans nostalgie de l’époque où j’étais du côté des bouchers.

Toi tu es intelligent, tu sais ce qu’on est en train de faire non ?

Bien-sûr que je l’avais compris : après des années d’acharnement à dégraisser et dégraisser encore, il ne restait qu’un tout petit bout de gras et c’était nous, il fallait qu’on disparaisse, le gras c’est pas sain pour l’économie.

“Tu sais ce qu’on est en train de faire non ?” Cette question, c’est mon “cadre référent” de l’époque qui me l’a posée lors d’une petite discutions en aparté après un comment dit-on déjà ? Comité de… Comité de pilotage oui c’est ça, “copil”. Un “copil” à se vomir dessus. J’ignore encore aujourd’hui si son intention était de sonder mon état d’esprit dans le but de savoir si je pouvais représenter un danger quelconque ou parce qu’il était aussi dégouté que moi et qu’il recherchait une oreille amie.

Fusion, acquisition, standardisation, rationalisation, automatisation… vous avez certainement entendu ces mots au moins une fois à la télévision non ? CAC 40 ça vous dit peut être quelque-chose ? Sinon, je peux vous expliquer en quelques mots simples :

Fusion, acquisition, standardisation et rationalisation sont les étapes nécessaires dans le monde du grand capital pour arriver au résultat ultime, celui qui fait bander le porte-feuille des grands patrons : le dégraissage -comprendre la suppression de personnel-. Dégraissage qui entraine (et c’est​ là où érection est à son maximum) plus de bénéfice.

C’est le joyeux petit monde dans lequel j’ai opéré pendant des années et j’étais plutôt brillant, j’ai rationalisé beaucoup de monde. Si vous ne comprenez pas tout à fait la signification du mot rationaliser voici une petite définition qui va vous aider un peu.

Rationaliser : coller le plus de gens possible au chômage car ils grèvent le bénéfice.

Jusqu’au stade ultime le projet viagra, l’extase suprême des gonades patronales qui consistait tout simplement à “rationaliser” les équipes de “rationalisateurs” parce que vous comprenez, ça en fait des bouches à nourrir tout ça. Et le plus joli de l’histoire, c’est que l’on a dû recruter des intérimaires pour le faire car on manquait de personnel qualifié. Intérimaires, embauchés dans le vivier de “rationalisateurs” qu’on avait “dégraissé” ici et là et ils étaient heureux de trouver un peu de travail, car eux aussi avaient des bouches à nourrir.

À l’époque, je pensais comme eux, je pensais qu’on était soit le boucher soit le morceau de viande et je faisais Mon petit travail de boucher, je manoeuvrais la petite manette qu’on m’avait confiee avec un certain talent, je proposais des idées pour accélérer la cadence.

Je lui ai répondu “oui je sais” et j’ai dénoué ma cravate, cette cravate voyage avec moi aujourd’hui, elle reste dans une poche de ma sacoche depuis. Souvenir de l’époque où je faisais partie des bouchers et je pensais que c’était bien.

Tsoin tsoin.

Le food-sqatting – Ne jetez plus, laissez pour d’autres.

ATTENTION ! Ne lisez pas cet article si vous ne voulez pas apprendre des choses dégoutantes !

Vous ne l’avez peut être jamais remarqué si vous vivez sur Mars mais tous les jours, des gens font les poubelles pour manger. Vous ne vous êtes peut être jamais aperçu non plus que certaines personnes passent discrètement derrière vous au fast food ou restaurant pour finir vos restes car ils ont faim. J’en fait partie…

Gâchis alimentaire

Près de la moitié de la nourriture sur terre est gâchée / près de la moitié des habitants de la terre sont mal nourris

Ce n’est pas normal, c’est possible de l’éviter.

Participez au food squatting.

Continue reading “Le food-sqatting – Ne jetez plus, laissez pour d’autres.”

Ce dont j’ai vraiment envie, ce que veux faire avec vous et ce dont j’ai envie de vous parler.

Vous êtes nombreux à me délivrer des messages de soutien et je vous en remercie du fond du cœur. Cependant, je n’ai pas créé ce blog pour me plaindre mais pour vous raconter l’aventure que je vis, ne vous en faites pas. Continue reading “Ce dont j’ai vraiment envie, ce que veux faire avec vous et ce dont j’ai envie de vous parler.”

Des mots pour des gens merveilleux, parceque la vie à n’importe quel instant peut être une aventure formidable.

J’avais promis décrire au sujet de ces rencontres formidables, au sujet de ces gens formidables, ces résistants, “combattants” souvent discrets qui donnent un sens au mot humanité.

Voici la première salve, pour vous raconter une rencontre complètement inattendue que j’ai faite aujourd’hui et qui mérite bien que je boulverse mon calendrier éditorial. J’avais prévu de commencer cette série d’articles pour vous raconter d’autres rencontres, cela viendra plus tard.

(English version to come soon)

Ce matin, enfin disons en début d’après midi, je me suis levé pour me diriger vers la ville afin de trouver de quoi manger entre autres choses. Je pensais que cette journée serait monotone : un dimanche. Et puis au hasard d’une rue, une jeune femme m’ interpelle, très jolie, je ne pouvais pas espérer de meilleur réveil que ce magnifique sourire qu’elle m’a adressé.

Alors je suis allé vers elle, curieux, Continue reading “Des mots pour des gens merveilleux, parceque la vie à n’importe quel instant peut être une aventure formidable.”

A WordPress.com Website.

Up ↑

%d bloggers like this: