Coming out – il me coûte d’écrire cet article mais je dois le faire.

Il y a deux jours à peine, un homme me menaçait en brandissant un couteau sous mon nez, je restais calme et et lucide, quelques minutes plus tard j’écrivais un article de blog en toute quiétude. Aujourd’hui, tout va bien, rien à signaler et pourtant je suis en pleine crise d’angoisse.

Voilà qui pourrait résumer toute ma vie.

Le jour et la nuit.

Je suis bon dans la difficulté, lucide pragmatique efficace, les idées s’enchaînent. Totalement alerte dans des situations où d’autres s’effondraient : vivant.

“J’ai une mission à te proposer, je te préviens c’est casse gueule c’est l’enfer sur place, c’est une mission pour toi !”

C’est ce que me disait souvent la chargée de clientèle qui m’envoyait au charbon à l’époque où j’étais encore crédible pour les cabinets de recrutement. Et je lui répondais généralement quelque-chose du genre “OK, on fonce”. Des missions casse gueule, j’en ai vu jusqu’à l’épuisement.

Aujourd’hui, tout est calme depuis deux jours, je ne manque de rien, rien à penser sinon vivre : angoisse.

Ma belle lucidité s’en est allée, je lutte pour réunir mes capacités morales et trouver les mots pour écrire cet article. J’écris cet article comme j’ai commencé ce blog, pour éviter de me replier. Retrouver des forces au travers de la communauté.

[Édit, ajout : paradoxalement je suis de plus en plus entouré, en ligne et dans la vie.

J’essayerai, de compléter cet article quand la lucidité sera revenue]

 

Advertisements

18 thoughts on “Coming out – il me coûte d’écrire cet article mais je dois le faire.

Add yours

    1. Hé hé j’ai déjà repris du poil de la bête depuis. Tout mauvais passage appel du bon. Et avec du recul je me dis qu’il y a du bon dans le fait d’avoir été pillé, moi qui aspire au minimalisme…

      Liked by 2 people

        1. J’y pense :). Tu dois être drôlement optimiste pour me trouver drôle. Ou alors c’est ironique… Oui je vois, j’ai compris. C’est vraiment triste, c’est pas beau de se moquer de mon handicap.

          Liked by 1 person

  1. Cybercloch vous êtes humain, nul ne peut tout supporter sans réagir, nous avons tous nos limites. L’agression n’est pas rien, c’est une réelle atteinte de votre personne. Je suis d’accord avec le commentaire de Less is More. Il faut absolument extériorisé votre vécu, mettre des mots sur cela. Ne croyez pas que votre êtes faible, bien au contraire, votre parcours démontre le contraire. Vous êtes HUMAIN Cybercloch, vous avez comme nous tous, vos joies, vos peines, vos attentes, etc…
    Courage, vous n’êtes pas seul 🙂

    Liked by 3 people

  2. Dis toi que la plupart des gens aurait déjà craqué, tu as donc une vraie force de caractère. Il ne faut pas repousser ton angoisse, mais plutôt tenter de la vivre en mettant des mots/des sensations dessus pour mieux la canaliser (c’est ce que j’ai appris en méditation ;-)) Mais bon, c’est gentillet, toi tu vis des choses extrêmes qu’on a peine à imaginer. Même les gens qui ont une vie “facile” peuvent se sentir oppressés de vivre…drôle de paradoxe, sans doute devons-nous plus nous ancrer dans le présent…En ce moment présent, il y a des gens derrière leur ordi qui pensent à toi et qui tentent de t’envoyer un peu de force en attendant que tu retrouves Madame Lucidité 🙂

    Liked by 3 people

    1. Tu mets le doigt sur quelque-chose, quand j’avais mon squat, je pouvais avoir ces heures nécessaires de médiation. Il était idéal pour ça, coupé du monde et dans les ténèbres car les fenêtres sont condamnés. je disposais du temps nécessaire pour me recentrer.

      Liked by 1 person

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

A WordPress.com Website.

Up ↑

%d bloggers like this: